Ophélie GAILLARD

Français

Eclectique dans ses choix musicaux tout comme dans sa pratique instrumentale, la violoncelliste franco-helvétique Ophélie Gaillard s’est très tôt spécialisée dans des domaines aussi divers que ceux de la musique baroque, classique, romantique ou contemporaine. Elue en 2003 « révélation soliste instrumentale » aux Victoires de la musique, elle se produit en récital dans les salles les plus prestigieuses et défend le répertoire solo du violoncelle, des suites de Bach jusqu’à la création contemporaine.
Ses enregistrements pour le label Ambroisie de l’intégrale des suites de Bach, des suites de Britten et de sa sonate avec la pianiste Vanessa Wagner ont été chaleureusement récompensés par la critique internationale (Diapason d’Or, Choc du Monde de la Musique, Recommandé par Répertoire et Scherzo,**** de Goldberg et Joker de Crescendo), et son récent disque consacré à l’oeuvre pour violoncelle et piano de Gabriel Fauré a notamment été distingué par The Strad Magazine.
Elle se produit en soliste avec l’orchestre de Cannes- Provence- Alpes Côte d’Azur, l’orchestre de la Radio Polonaise sous la direction de Gabriel Chmura, l’orchestre de Picardie sous la direction de Edmon Colomer, l’European Camerata, l’orchestre Franz Liszt de Budapest, le New Japan Philarmonic sous la baguette de Werner Andreas Alpert, le Bangkok Symphony Orchestra et l’Orchestre de Chambre de Moscou.
Elle est l’invitée des principaux festivals européens et se produit en soliste dans les salles les plus prestigieuses : Concertgebow de Bruges et d’Amsterdam, Bozart de Bruxelles, théâtres de Bordeaux, d’Avignon, de Poissy et du Châtelet, Oji Hall de Tokyo, Wigmore Hall de Londres.
Elle donne régulièrement des récitals et des master-classes au Japon et en Corée, en Amérique Latine et Centrale, ainsi qu’en Europe Centrale et au Canada et enregistre pour France Musiques, la BBC, Radio 3, France 2, Mezzo, Arte.
Lors de sa formation au CNSM de Paris, Ophélie Gaillard obtient trois premiers prix : en musique de chambre dans la classe de Maurice Bourgue, en violoncelle dans la classe de Philippe Muller, où elle est ensuite admise en cycle de perfectionnement, et en violoncelle baroque dans la classe de Christophe Coin. Titulaire du CA de violoncelle et de la licence de musicologie de la Sorbonne, elle enseigne depuis 2000.
Passionnée de musique ancienne, après avoir travaillé avec les meilleurs chanteurs auprès de Christophe Rousset, Emmanuelle Haïm ou John Elliot Gardiner, ainsi qu’au sein de l’ensemble Amarillis pendant dix ans, elle crée en 2005 l’ensemble Pulcinella, un collectif de musiciens solistes réunis autour du répertoire avec violoncelle concertant des XVIIème et XVIIIème siècles. Leur premier enregistrement de l’intégrale des sonates pour violoncelle et basse continue de Vivaldi paru au printemps 2006 remporte les plus vifs éloges de la presse. Un deuxième album consacré à Luigi Boccherini sortira à l’automne 2007.
Parallèlement elle continue son travail sur le répertoire solo contemporain et au côté des compositeurs actuels, et forme un duo avec l’accordéoniste Pascal Contet depuis 2004.
Enfin, elle apprécie particulièrement les rencontres entre différentes disciplines artistiques et collabore avec des danseurs comme Daniel Larrieu ou Sidi Larbi Cherkaoui ainsi qu’avec l’artiste et metteur en scène Marcello Chiarenza, et c’est ainsi qu’en 2005, elle est à l’initiative de la création du spectacle Pierrot fâché avec la lune. Ophélie Gaillard joue un violoncelle de Francesco Goffriller de 1737 prêté par le CIC.

English

Elected ‘Soloist revelation of the Year’ at the French Classical Music Awards (Victoires) in 2003, the Franco-Swiss cellist Ophélie Gaillard soon distinguished herself as a versatile musician, performing with equal passion music of the Baroque, Classical, Romantic and Contemporary periods. Winner of several international competitions, notably the J. S. Bach International Cello Competition in Leipzig, she performs throughout the world greatest concert halls and defends the solo cello repertoire from Bach's Suites to works by Britten, Dutilleux, Crumb and composers of the younger generation.
Her recordings for Ambroisie of the complete cello suites by Bach, the cello suites and the cello and piano sonata by Benjamin Britten with the pianist Vanessa Wagner, were highly acclaimed by the international press (Diapason, Le Monde de la Musique, Répertoire, Scherzo, Goldberg, Crescendo ...). Her recent recording of works for cello and piano by Fauré with Bruno Fontaine was singled out by The Strad Magazine.
Ophélie Gaillard makes solo appearances with the Cannes-PACA Orchestra, the Polish Radio Orchestra (conductor Gabriel Chmura), the Picardie Orchestra (Edmon Colomer), the European Camerata, the ensemble Les Siècles, the Franz Liszt Orchestra and the New Japan Phimarmonic. She performs in various major festivals such as Saint-Denis, Quimper, Messiaen at La Meige, Orangerie de Sceaux, Sablé-sur-Sarthe, Beaune, Evian, Montreux, Bach in Lausanne, October in Normandy, Reims Flâneries Musicales,Toroella de Montgri and theatres including Bordeaux, Avignon, Poissy and Paris (Châtelet).
She also performs and gives masterclasses in Japan and Korea, Latin and Central America and Canada, and records for radio (France Musique, BBC Radio 3) and television broadcasts (France 2, Mezzo, Arte).
Ophélie Gaillard trained at the Paris Conservatory (CNSM), where she was awarded three premiers prix: for chamber music in Maurice Bourgue’s class, for cello in Philippe Muller’s class (she subsequently followed a serie of advanced classes with the same teacher), and for Baroque cello with Christophe Coin. She also has a teaching diploma (cello) and a degree in musicology from the Sorbonne. She has been teaching since 2000.
In 2005, she created Pulcinella, a chamber music ensemble composed of some of the finest soloists, with which she explores the vast repertoire of concerted cello works. Their recording of the Vivaldi complete cello sonatas has been acclaimed by the critics. The new album featuring compositions by Boccherini includes the contribution of Sandrine Piau (soprano) and Rolf Lislevand (guitar).
Ophélie Gaillard likes to combine different artistic disciplines and works with dancers like Daniel Larrieu and Sidi Larbi Cherkaoui. In 2005, she had the idea of creating the show Pierrot fâché avec la lune, based on music by Debussy and Janacek, with the mime artists and actors Cécile Roussat and Julien Lubek and the pianist Delphine Bardin which has been a great success.
In 2009, she will record a work by Craig Leon inspired by masterworks of the great repertoire.
Ophélie Gaillard plays a cello made by Francesco Goffriller in 1737, loaned to her by the CIC.